Actualité
Edito
Saison 17-18

Comme annoncé en février 2017, Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer prendront la direction de la Comédie dès le 1er juillet 2017. Leur première programmation à la tête de l'institution sera dévoilée en 18-19.

La saison 17-18 a donc été conçue par Hervé Loichemol qui nous livre dans l'éditoriral ci-dessous l'esprit des 15 spectacles qu'il a choisis pour clore son mandat à la Comédie.


Éditorial de Hervé Loichmeol

Nous sommes déroutés et sans rêve. Mais il y a toujours une bougie qui danse dans notre main.
Ainsi l’ombre où nous entrons est notre sommeil futur sans cesse raccourci.

René Char, Le Rempart de brindilles

Te tairas-tu ? demande Priam.
Non, répond Cassandre, qui refuse l’aveuglement de son père, la trahison, la compromission, le silence. Son refus est plus fort qu’elle, elle le sait, s’y soumet, rien d’héroïque là-dedans. Refus du monde comme il va.
Ce non, modeste, définitif, n’est pas séparable d’un oui, tout aussi incoercible, profond, essentiel. Oui à l’hospitalité, à l’ouverture, à autrui. Bienvenue à l’arrivant. Au monde comme il pourrait être, à la vie comme elle devrait aller.
Ce oui et ce non, mêlés, indissociables, orientent la vie du théâtre. Plus franchement à la Comédie. Plus nettement encore la saison prochaine. Rêve et réalité, espoir et lucidité, indissociables.
Quinze propositions à l’écoute du monde, de ses fureurs, de son histoire, de ses violences, pour faire surgir du chaos le réel, le nécessaire, l’humain, le beau.
De grandes voix pour porter nos espoirs, celles de Fanny Ardant, d’Yvette Théraulaz, de Jacques Weber.
Des auteurs singuliers – Kafka, Guénoun, Madani, Bloch, Beckett, Meunier, Richer, Beaumarchais, Bertholet, Boucris, Prosa, Melquiot – pour faire résonner les voix entremêlées des banlieues, des naufragés, des étrangers et des parias.
Des interprètes puissants – acteurs, actrices, metteurs en scène, scénographes, costumiers, techniciens – tous rassemblés pour faire entendre la parole des sans voix, des humiliés et des perdants.
La Comédie vibrera de toutes ces présences, familières ou lointaines, de tous ces artistes que nous aimons, qui nous sont aussi nécessaires que l’eau au poisson.
Une saison théâtrale n’est plus alors un catalogue de spectacles, une offre de divertissements dans un circuit touristique, ni un supplément d’âme pour désœuvrés.
C’est l’âme d’une cité.

Hervé Loichemol

> Découvrez les spectacles de la Saison 17-18
> Et les autres rendez-vous qui vous attendent !