La comédie de Genève

Retour : Billetterie
Défaut de fabrication
23.01 - 09.02.2018
Défaut de fabrication
de Jérôme Richer
mise en scène Yvan Rihs
Spectacles | Création
Studio André Steiger
acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 23 janvier 2018 à 19h

Mercredi 24 janvier 2018 à 19h

Jeudi 25 janvier 2018 à 19h

Vendredi 26 janvier 2018 à 20h

Samedi 27 janvier 2018 à 19h

Mardi 30 janvier 2018 à 19h

Mercredi 31 janvier 2018 à 19h

Jeudi 01 février 2018 à 19h

Vendredi 02 février 2018 à 20h

Samedi 03 février 2018 à 19h

Dimanche 04 février 2018 à 17h

Mardi 06 février 2018 à 19h

Mercredi 07 février 2018 à 19h

Jeudi 08 février 2018 à 19h

Vendredi 09 février 2018 à 20h

Dans la cuisine d’un appartement HLM, en périphérie d’une grande ville, un homme et une femme. Elle fait des ménages pour le compte de particuliers, il est ouvrier dans une entreprise de la région. Trente-trois ans de vie commune réglés sur les fuseaux du travail. Mais cet après-midi, alors qu’elle regarde son feuilleton préféré à la télé, il rentre à la maison plus tôt que prévu. Quelque chose a changé. Défaut du quotidien, pour ouvrir une brèche dans l’histoire de l’humanité. Une chorégraphie de l’infime, un défi ultime de parole, un chant d’épuisement aussi déconcertant que minutieux. Là tout près, à portée de main. Tout ira bien mon amour.

En création mondiale à la Comédie, Défaut de fabrication réunit pour la première fois en duo les brillants acteurs Caroline Gasser et Roland Vouilloz. C’est aussi l’étincelante rencontre de deux artistes basés à Genève, l’auteur Jérôme Richer, primé par la Société Suisse des Auteurs pour le présent texte, comme pour Ecorces ou Naissance de la violence, et Yvan Rihs, metteur en scène rompu aux écritures contemporaines (Cinq jours en mars, Nino, ou encore L’Inquiétude).

Après une formation juridique, Jérôme Richer se dirige vers l’écriture théâtrale. Ses textes, à la fois poétiques et proches du théâtre documentaire, sont présentés en Suisse, en France, en Belgique, au Luxembourg, au Québec et aux États-Unis. Il est publié en français par les éditions Espaces 34 et Campiche. Il reçoit à trois reprises le Prix de la Société Suisse des Auteurs, pour Naissance de la Violence en 2006, Écorces en 2008, et Défaut de fabrication en 2012. En 2015, il crée au Théâtre du Grütli Tout ira bien.

Metteur en scène, dramaturge, pédagogue et comédien actif depuis plus de quinze ans en Suisse romande, Yvan Rihs fonde sa propre compagnie en 2011, à l’occasion de la création du Dragon d’Evgueni Schwartz au Théâtre de l’Orangerie. Ces dernières années, il a notamment monté Cinq jours en mars de Toshiki Okada (Théâtre du Grütli, 2013, tournée en Suisse et en France, 2014), Les Aventures de Huckleberry Finn d’après Mark Twain (Théâtre populaire romand et Théâtre du Loup, 2016), Avant que tout s’effondre de Jérôme Richer (Panta - Théâtre, Caen, 2016), Nino de Rébecca Déraspe (Le Poche, 2016).

  tarifs

plein tarif : CHF 30.-
AVS, AI, chômeur : CHF 23.-
étudiant : CHF 15.-

  distribution / production

avec : Caroline Gasser, Roland Vouilloz
scénographie : Sylvie Kleiber
lumière : Jonas Bühler
création sonore : David Scrufari
costumes : Eléonore Cassaigneau
assistante stagiaire à la mise en scène : Lou Ciszewski

création mondiale

production : Comédie de Genève
coproduction : Cie Yvan Rihs pour le moment

Le texte de Jérôme Richer est paru aux Éditions Espaces 34 (2016).

dates de tournée : 23-25.01.2018 à Équilibre-Nuithonie (Fribourg).

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h
dimanche à 17h
relâche le dimanche 28 janvier ainsi que les lundis 29 janvier et 5 février 2018

acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 23 janvier 2018 à 19h

Mercredi 24 janvier 2018 à 19h

Jeudi 25 janvier 2018 à 19h

Vendredi 26 janvier 2018 à 20h

Samedi 27 janvier 2018 à 19h

Mardi 30 janvier 2018 à 19h

Mercredi 31 janvier 2018 à 19h

Jeudi 01 février 2018 à 19h

Vendredi 02 février 2018 à 20h

Samedi 03 février 2018 à 19h

Dimanche 04 février 2018 à 17h

Mardi 06 février 2018 à 19h

Mercredi 07 février 2018 à 19h

Jeudi 08 février 2018 à 19h

Vendredi 09 février 2018 à 20h

documents à votre disposition

Défaut de fabrication est la mise en jeu d’une réalité quotidienne qui vit dans l’ombre des impératifs de la chaîne économique universelle. L’on a une vague conscience du fait que chaque objet qui passe entre nos doigts, sous nos pieds, devant nos yeux, dans notre bouche, au-dessus de nos têtes, est issu d’un ensemble de gestes organisés pour les fabriquer. On appelle ça le travail. Et à des millions de postes, il implique un système complexe d’opérations millimétrées nécessitant des mains actives. On appelle ça le monde ouvrier. Astreintes, horaires, patrons, machines, syndicats... On parle parfois de ça, ou on l’imagine. Mais ce « monde », physiquement, en quoi consiste-t-il ? Quelles sont surtout ses conséquences intimes ? Pour les femmes, pour les hommes, quelle vie, quelle parole, quelle humanité dans les intervalles de la production ?

Défaut de fabrication s’insère dans la grande mécanique du monde par ses plus petits rouages. C’est une chorégraphie de l’infime, un chant d’amour, un appel pour que la vie soit autre chose qu’une fabrication, la mort autre chose qu’une tuerie généralisée.

Nous sommes dans la cuisine d’un appartement HLM, dans une tour, en périphérie d’une grande ville. La femme fait des ménages pour le compte de particuliers, le mari est ouvrier dans une entreprise de la région. Trente-trois ans de vie commune, sans faire de bruit, sans faire défaut. Mais cet après-midi, alors qu’elle regarde son feuilleton préféré, il rentre au domicile plus tôt que prévu, beaucoup trop tôt. Certes les mots échangés sont les mêmes, les regards, les silences, les va-et-vient. Mais aujourd’hui, on les dirait accomplis comme pour la dernière fois. Comme une danse d’usure, un chant d’épuisement, minutieux, délicat, déconcertant.

........................................................................................................................................................

Jérôme Richer nous plonge dans le monde ouvrier qu’il connaît bien par sa mère qui a travaillé en usine. Avec une langue belle et simple, la pièce aborde de nombreuses thématiques qui peuvent fortement intéresser des élèves des formations professionnelles techniques.

........................................................................................................................................................

matières : français, histoire, philosophie, économie, éducation civique

thématiques : le monde ouvrier, la fabrication, la consommation, le rouage, la chaîne, le couple, l’usure, l’écriture contemporaine, l’industrialisation, la globalisation, la vie en usine, le syndicalisme, le toyotisme, l’habitat subventionné, la mort, les conséquences de la vie ouvrière sur le corps, le plan social, la famille, le théâtre du quotidien

en résonance :
– la famille : Lettre au père, Le Poisson combattant
– la mort : Luxe, calme

activités pédagogiques : dossier d’accompagnement pédagogique, présentation du spectacle dans la salle de cours, visite du théâtre, rencontre avec l’équipe artistique, répétition ouverte, atelier jeu.

  tarifs

plein tarif : CHF 30.-
AVS, AI, chômeur : CHF 23.-
étudiant : CHF 15.-

  distribution / production

avec : Caroline Gasser, Roland Vouilloz
scénographie : Sylvie Kleiber
lumière : Jonas Bühler
création sonore : David Scrufari
costumes : Eléonore Cassaigneau
assistante stagiaire à la mise en scène : Lou Ciszewski

création mondiale

production : Comédie de Genève
coproduction : Cie Yvan Rihs pour le moment

Le texte de Jérôme Richer est paru aux Éditions Espaces 34 (2016).

dates de tournée : 23-25.01.2018 à Équilibre-Nuithonie (Fribourg).

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h
dimanche à 17h
relâche le dimanche 28 janvier ainsi que les lundis 29 janvier et 5 février 2018

vous aimerez aussi