La comédie de Genève

Retour : De temps en temps
Antigone
21 - 23.02.2017
Antigone
Sophocle
Théâtre national palestinien
Adel Hakim
Spectacles | Accueil
Grande salle

SPECTACLE EN ARABE SURTITRÉ FRANÇAIS

C'est un geste fort. Le Théâtre national palestinien vient présenter à la Comédie deux pièces mises en scène par Adel Hakim : Antigone – un succès qui a voyagé à Chypre, en Belgique et en France où il a reçu le Prix du « meilleur spectacle étranger 2012 » – et une création plus récente, Des Roses et du Jasmin.

Antigone refuse de se soumettre à la loi du roi Créon, qui interdit que son frère soit enterré selon le rite. La dispute politique et religieuse entre les deux personnages ouvre la porte des Enfers où s’engouffrent les vivants, dans une fuite effrénée vers la folie et l’anéantissement. Nulle noirceur ici pourtant : Antigone est un chant d’amour, d’espoir, qui ranime le goût pour la lutte et pour la vie.

Adel Hakim est co-directeur du Théâtre des Quartiers d’Ivry. Auteur, il a parfois mis en scène ses propres textes, dont certains ont été traduits et joués dans plusieurs pays : Exécuteur 14, Corps, Après Pasolini : politique-visions... Metteur en scène, il a entre autres créé ces dernières saisons Mesure pour Mesure de Shakespeare, La Cagnotte de Labiche, La Rosa Blanca d’après B. Traven, Ouz et Ore de Gabriel Calderón et La Double Inconstance de Marivaux.

Le Théâtre national palestinien

Le Théâtre national palestinien est situé dans la banlieue de Jérusalem. Quand on dit "Théâtre national", cela suppose une institution financièrement soutenue par un gouvernement. Or, suivant les accords bilatéraux entre l’État d’Israël et l’Autorité palestinienne, celle-ci ne peut subventionner des institutions à Jérusalem. Amer Khalil, le directeur, court donc après les dons et les aides pour que le lieu fonctionne. Faire du théâtre en Palestine est un sacerdoce.

Autour du spectacle

Conférence de Charles Méla le samedi 25 février 2017 à 11h

Et autour Des Roses et du Jasmin

Lecture du journal de bord du spectacle tenu par l'écrivain Mohamed Kacimi le vendredi 24 février 2017 à 19h

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.-

  distribution / production

texte : Sophocle
mise en scène : Adel Hakim
avec : Hussam Abu Eisheh, Alaa Abu Garbieh, Kamel Al Basha, Mahmoud Awad, Yasmine Hamaar, Shaden Salim, Daoud Toutah

production : Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne
coproduction : Palestinian National Theater
action financée par le Conseil Régional d’Ile-de-France et avec l’aide du Consulat Général de France à Jérusalem

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi à 19h

SURTITRAGES

Spectacle en arabe surtitré français

DURÉE

1h50

acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 21 février 2017 à 19h

Mercredi 22 février 2017 à 19h

Jeudi 23 février 2017 à 19h

Attention : spectacles en arabe, surtitrés en français

C'est une première à la Comédie, un geste fort. Le Théâtre national palestinien vient y présenter deux pièces mises en scène par Adel Hakim.

Antigone refuse de se soumettre à la loi du roi Créon, qui interdit que son frère soit enterré selon le rite. La dispute politique et religieuse entre les deux personnages ouvre la porte des Enfers où s’engouffrent les vivants, dans une fuite effrénée vers la folie et l’anéantissement. Nulle noirceur ici pourtant : Antigone est un chant d’amour, d’espoir, qui ranime le goût pour la lutte et pour la vie.

Outre la possibilité de faire découvrir à vos élèves un monument du théâtre antique, venir découvrir l’Antigone d’Adel Hakim est également la possibilité de mettre en relation le texte de Sophocle avec le contexte palestinien. En effet, pour le metteur en scène, le lien est évident :

« Pourquoi une Antigone palestinienne ? Parce que la pièce parle de la relation entre l’être humain et la terre, de l’amour que tout individu porte à sa terre natale, de l’attachement à la terre. Parce que Créon, aveuglé par ses peurs et son obstination, interdit qu’un mort soit enterré dans le sol qui l’a vu naître. Et parce qu’il condamne Antigone à être emmurée. Et parce que, après les prophéties de Tirésias et la mort de son propre fils, Créon comprend enfin son erreur et se résout à réparer l’injustice commise. »

..............................................................................................................................................

matières : grec, histoire, français, théâtre

thématiques :
- l’injustice, l’amour fraternel, l’amour, la mort, la violence, le pouvoir, le courage, le sacrifice, le sacré, la solitude

en résonance :
- la violence : La Boucherie de Job, Iphigénie en Tauride, Où en est la nuit?
- la mythologie grecque : Iphigénie en Tauride

activités pédagogiques : dossier d’accompagnement pédagogique, présentation du spectacle en classe, visite du théâtre, rencontre avec l’équipe artistique, ateliers jeu

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.-

  distribution / production

texte : Sophocle
mise en scène : Adel Hakim
avec : Hussam Abu Eisheh, Alaa Abu Garbieh, Kamel Al Basha, Mahmoud Awad, Yasmine Hamaar, Shaden Salim, Daoud Toutah

production : Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne
coproduction : Palestinian National Theater
action financée par le Conseil Régional d’Ile-de-France et avec l’aide du Consulat Général de France à Jérusalem

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi à 19h

SURTITRAGES

Spectacle en arabe surtitré français

DURÉE

1h50

vous aimerez aussi