La comédie de Genève

Retour : Première fois
Ça ira (1) Fin de Louis
02 - 03.05.2017
Ça ira (1) Fin de Louis
de Joël Pommerat
Spectacles | Accueil
BFM - Bâtiment des Forces Motrices

CO-ACCUEIL AVEC LE THÉÂTRE FORUM MEYRIN AU BÂTIMENT DES FORCES MOTRICES (BFM)

C’est un événement. L’auteur-metteur en scène français Joël Pommerat, dont le travail connaît à travers l’Europe un formidable succès tant auprès du public que de la critique, est pour la première fois au programme de la Comédie de Genève.

Accompagné de quatorze comédiens et de l’ensemble de sa compagnie, il s’attaque à l’an 1789 de la Révolution française. « La Révolution française, écrit Pommerat, est comme le point zéro de la démocratie, un moment d’émergence pour les idéologies et représentations politiques contemporaines. Cette période, ce sont nos racines, nos mythes, nos grands héros. » Mais que l’on ne s’y trompe pas. Ça ira (1) Fin de Louis n’est pas, à proprement parler, un spectacle historique ou une reconstitution : on n’y verra pas Danton, Robespierre, Saint-Just – encore moins en costumes d’époque… C’est une archéologie de l’imaginaire politique, oscillant entre réalité et fiction, c’est l’exploration magistrale du point de fusion entre la pensée, l’imagination, et l’action.

Joël Pommerat, né en 1963, a la particularité de ne mettre en scène – sauf à de rares exceptions – que ses propres textes. Il se qualifie lui-même d’« écrivain de spectacles ». Pour lui, pas de hiérarchie : la mise en scène et le texte s’élaborent en même temps, pendant les répétitions. Pommerat a reçu de nombreux prix dont le Prix du Théâtre de l’Académie française en 2015 pour l’ensemble de son oeuvre. Parmi ses dernières créations, on peut citer Cendrillon, La Grande et Fabuleuse Histoire du commerce, La Réunification des deux Corées. Son spectacle Ça ira (1) Fin de Louis a été récompensé en 2016 par le Molière du théâtre public, du metteur en scène et de l’auteur francophone de l’année.

Autour du spectacle

Conférence de Charles Méla le jeudi 04 mai 2017 à 19h

  tarifs

plein tarif : CHF 50.-
AVS, AI, chômeur : CHF 40.-
étudiant : CHF 25.-

  distribution / production

avec : Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Eric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir
scénographie et lumière : Eric Soyer
costumes et recherches visuelles : Isabelle Deffin
perruques : Estelle Tolstoukine
habillage/couture : Elise Leliard, Claire Lezer, Lise Crétiaux et l’équipe de Nanterre-Amandiers
renfort perruques : Julie Poulain
son : François Leymarie
recherche musicale : Gilles Rico
recherche sonore et spatialisation : Grégoire Leymarie et Manuel Poletti (MusicUnit/Ircam)
dramaturgie : Marion Boudier
collaboration artistique : Marie Piemontese, Philippe Carbonneaux
conseiller historique : Guillaume Mazeau
assistant dramaturgie et documentation : Guillaume Lambert
assistant Forces vives : David Charier, Lucia Trotta
assistante à la mise en scène : Lucia Trotta
renfort dramaturgie et documentation : Marie Maucorps
renfort conseil historique : Aurore Chery
direction technique : Emmanuel Abate
construction décors : Ateliers de Nanterre-Amandiers
construction mobilier : Thomas Ramon – Artom
réalisation accessoires : Jean-Pierre Costanziello, Mathieu Mironnet, Pierre-Yves Le Borgnerégie
lumière : Julien Chatenet ou Gwendal Malard
régie son : Grégoire Leymarie ou Philippe Perrin
régie plateau : Jean-Pierre Costanziello, Mathieu Mironnet, Pierre-Yves Le Borgne
habilleuses : Claire Lezer ou Siegrid Petit-Imbert, Lise Crétiaux

Bureau de production - Compagnie Louis Brouillard :
Anne de Amézaga : Co-directrice
Jean-François Louchin : Administrateur
Gil Paon : Assistante de la co-directrice et attachée à la communication
Lorraine Ronsin-Quéchon : Chargée de la logistique des tournées et attachée à la production
Isabelle Muraour : Presse et diffusion
Fanny Trujillo : Comptable
Yane Agius : Renfort paie

production : Compagnie Louis Brouillard
coproduction : Nanterre-Amandiers, Centre Dramatique National, Le MANEGE-MONS/Scène transfrontalière de création et de diffusion, Mons 2015/Capitale européenne de la Culture, Théâtre National/Bruxelles, ESACT/Liège, Mostra Internacional de Teatro/Sao Paulo, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, MC2/Maison de la Culture de Grenoble, La Filature/Scène nationale de Mulhouse, Espace Malraux/Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Théâtre du Nord/CDN Lille-Tourcoing-Nord-Pas-de-Calais, FACM/Festival théâtral du Val d’Oise, L’apostrophe/Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, Théâtre français du Centre national des Arts du Canada/Ottawa, Théâtre National Populaire/Villeurbanne et Célestins/Théâtre de Lyon, Le Volcan/Scène nationale du Havre, Le Rive Gauche/Scène conventionnée de St Etienne du Rouvray, Bonlieu/Scène nationale d’Annecy, le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique/Nantes
avec le soutien de : la SACD

Les répétitions de Ça ira (1) Fin de Louis ont été accueillies à Nanterre-Amandiers, au CNCDC Châteauvallon, à l’ESACT/La Chaufferie Acte1/Liège, au Centquatre, à la Ferme du Buisson, au Théâtre des Bouffes du Nord, à la Commune, Centre dramatique national d’Aubervilliers.

Création le 16 septembre 2015 au Manège-Mons, dans le cadre de Mons 2015 – Capitale européenne de la culture.

La Compagnie Louis Brouillard reçoit le soutien du Ministère de la Culture/Drac Ile-de-France et de la Région Ile-de-France.

Joël Pommerat fait partie de l’association d’artistes de Nanterre-Amandiers.

Tous les textes de Joël Pommerat sont publiés aux Editions Actes Sud-Papiers.

  infos pratiques

LIEU

Ce spectacle n'a exceptionnellement pas lieu à la Comédie, mais au Bâtiment des Forces Motrices (BFM) situé à la
Place des Volontaires 2
1204 Genève

HORAIRES

Les représentations débutent à 19h.

Durée

4h45 avec deux courtes pauses de 10' comprises (pour des questions artistiques, la durée précise des pauses est respectée).

Âge

À partir de 14 ans

vous aimerez aussi