La comédie de Genève

Retour : Agenda complet
F(l)ammes
07 - 11.11.2017
F(l)ammes
de Ahmed Madani
Spectacles | Accueil
Grande salle
acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 07 novembre 2017 à 19h

Mercredi 08 novembre 2017 à 19h

Jeudi 09 novembre 2017 à 19h

Vendredi 10 novembre 2017 à 20h

Samedi 11 novembre 2017 à 19h

Elles sont la partie la moins visible des « minorités visibles ». Dans les banlieues où elles vivent, leur discrétion, parfois leur disparition des espaces publics, sont patentes. Les médias ne parlent que rarement d’elles.

Ahmed Madani, lui, a choisi de les mettre sur le devant de la scène, sous les feux de la rampe. Sur le plateau, dix jeunes femmes françaises nées de parents ayant vécu l’exil, expertes de leur vie quotidienne, de leur féminité et de leur histoire familiale, explorent leur moi intime, expriment leurs doutes, leurs peurs, se livrent. Leur présence, leur sensibilité, leur désir brûlant de raconter, de jouer, de danser nous entraînent, nous emportent. Avec leurs coups de gueule et leurs éclats de rire, elles nous font parfois pleurer, et rire aussi. En ces temps particulièrement houleux, où les discours populistes se développent et où les replis identitaires, les peurs archaïques refont surface, la parole de ces « f(l)ammes », trop souvent confisquée, nous éclaire, nous embrase.

Depuis trente ans, Ahmed Madani, auteur et metteur en scène, pratique un théâtre à la croisée de la poésie, du symbolisme, du politique et de l’histoire contemporaine. Directeur du Centre Dramatique de l’Océan Indien de 2003 à 2007, il développe désormais ses activités artistiques au sein de Madani Compagnie. À la Comédie de Genève, on l’avait découvert il y a plus de dix ans avec L’improbable vérité du monde (2006). Il y revient cette saison avec F(l)ammes, deuxième volet du cycle théâtral Face à leur destin, qu’il mène depuis plusieurs années avec de jeunes habitants de quartiers populaires.

> Ce spectacle fait partie du PASSE POLITICO.

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.-

  distribution / production

avec : Anissa Aou, Ludivine Bah, Chirine Boussaha, Laurène Dulymbois, Dana Fiaque, Yasmina Ghemzi, Maurine Ilahiri, Anissa Kaki, Haby N’Diaye, Inès Zahoré
regard extérieur : Mohamed El Khatib
assistanat à la mise en scène : Karima El Kharraze
création vidéo : Nicolas Clauss
création lumière et régie générale : Damien Klein
création sonore : Christophe Séchet
costumes : Pascale Barré et Ahmed Madani
coaching vocal : Dominique Magloire et Roland Chammougom
chorégraphie : Salia Sanou

production : Madani Compagnie
coproduction : Théâtre de la Poudrerie, Sevran / Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique / Atelier à spectacle – Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux / CCAS / Fontenay en Scènes, Fontenay-sous-Bois / ECAM, Le Kremlin-Bicêtre
avec le soutien de : Maison des métallos / Collectif 12, Mantes-la-Jolie / MPAA, Paris / Ferme de Bel Ébat, Guyancourt / Maison des Arts et de la Culture, Créteil / Commissariat Général à l’Égalité des Territoires / Conseil départemental de Seine-Saint-Denis / Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide à la création / ARCADI Île-de-France

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h

DURÉE

1h35

acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 07 novembre 2017 à 19h

Mercredi 08 novembre 2017 à 19h

Jeudi 09 novembre 2017 à 19h

Vendredi 10 novembre 2017 à 20h

Samedi 11 novembre 2017 à 19h

« Peut-on savoir qui l’on est, si l’on ne sait pas d’où l’on vient ? » C’est la question que pose Ahmed Madani à travers le spectacle F(l)ammes , dans lequel on retrouve dix femmes (la troisième génération issue de l’immigration post-coloniale) ayant grandi en banlieue, qui se racontent et nous livrent leurs histoire familiales, leur lutte au quotidien, leur besoin d’égalité, leurs rêves, leurs frustrations, leurs joies, leurs peines et surtout leur part d’humanité la plus belle.

L’écriture d’Ahmed Madani se nourrit de la matière humaine, de notre histoire contemporaine. F(l)ammes s’inscrit dans une trilogie qui donne la parole aux jeunes des quartiers populaires. L’auteur et metteur en scène nous livre une réalité brute avec humour et simplicité, rendant le spectacle accessible aux publics scolaires dès 13 ans. Pour les enseignants qui souhaitent faire connaître à leurs élèves un théâtre pétillant, tout en légèreté et parlant d’une réalité proche, F(l)ammes est une occasion à ne pas rater.

Le dispositif scénique est simple : un micro, quelques projections vidéos sur un écran au fond de la scène et des chaises. Au début du spectacle, une femme apparaît et prend la parole. Sa parole. Elle nous livre un bout de son histoire. Sous forme de portraits, les histoires de ses femmes se croisent, se font écho, se questionnent, nous remuent. Quelles sont nos origines ? Comment définit-on son identité ? Quelle place a-t-on au sein de la famille ? Quels sont nos rêves ? Ceux de nos parents ? Des histoires individuelles rencontrent la grande Histoire, la colonisation, la décolonisation, la place de la femme dans la société, au sein de la famille, le racisme, le patriarcat, le rôle de la femme dans la migration.

Pour les enseignants, assister au spectacle est également l’occasion de travailler l’autofiction ou le portrait. Des activités animées par le metteur en scène sont proposées aux élèves la semaine de représentations.

........................................................................................................................................................

matières : français, histoire, philosophie, sciences politiques, géographie

thématiques : la colonisation, la décolonisation, l’immigration africaine en France, la place des femmes dans la migration, l’intégration, l’exclusion, la place des femmes dans la société, les grandes figures féministes, l’afroféminisme, la journée de la femme, le portrait dans l’art, l’autoportrait, l’autofiction, l’éducation, la transmission, l’héritage, l’identité, la famille, la filiation

en résonance :
– la migration : Migrrr / Les Visages cachés de ma ville 2, Lampedusa Beach / Snow
– la place de la femme dans l’Histoire : Cassandre
– la filiation : Migrrr
– les inégalités sociales : Le Mariage de Figaro, Migrrr

activités pédagogiques : dossier d'accompagnement pédagogique, présentation du spectacle dans la salle de cours, visite du théâtre, rencontre avec le metteur en scène, ateliers autour de l’autofiction et du portrait

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.-

  distribution / production

avec : Anissa Aou, Ludivine Bah, Chirine Boussaha, Laurène Dulymbois, Dana Fiaque, Yasmina Ghemzi, Maurine Ilahiri, Anissa Kaki, Haby N’Diaye, Inès Zahoré
regard extérieur : Mohamed El Khatib
assistanat à la mise en scène : Karima El Kharraze
création vidéo : Nicolas Clauss
création lumière et régie générale : Damien Klein
création sonore : Christophe Séchet
costumes : Pascale Barré et Ahmed Madani
coaching vocal : Dominique Magloire et Roland Chammougom
chorégraphie : Salia Sanou

production : Madani Compagnie
coproduction : Théâtre de la Poudrerie, Sevran / Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique / Atelier à spectacle – Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux / CCAS / Fontenay en Scènes, Fontenay-sous-Bois / ECAM, Le Kremlin-Bicêtre
avec le soutien de : Maison des métallos / Collectif 12, Mantes-la-Jolie / MPAA, Paris / Ferme de Bel Ébat, Guyancourt / Maison des Arts et de la Culture, Créteil / Commissariat Général à l’Égalité des Territoires / Conseil départemental de Seine-Saint-Denis / Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide à la création / ARCADI Île-de-France

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h

DURÉE

1h35

vous aimerez aussi